Writoberae 2020 : mon thème et mes participations

par | 16 Oct 2020

Nous sommes en octobre, et qui dit octobre, dit challenge créatif. Vous connaissez peut-être l’inktober, créé en 2009 par Jack Parker, à destination des dessinatrices et dessinateurs. L’idée est de dessiner chaque jour sur un thème précis, en se basant sur une liste donnée en général fin septembre. Il existe pléthores de liste d’ailleurs, que l’on peut trouver sur Instagram ou Twitter. Le concept existe depuis peu aussi, mais pour les personnes qui préfèrent écrire, sous le nom de writober.

Et, cette année, la très créative Abby qui tient le super compte Portail Autoédition sur Instagram, a décidé de mettre en place le writoberae, avec la complicité de 30 autrices et auteurs indépendants, dont moi. Chaque autrice et auteur a ainsi proposé un thème pour une journée. Pour ma part, j’ai choisi le 13 et mon thème était « un frisson dans la nuque ».

Pour lire les nouvelles confortablement, cliquez sur les images pour les agrandir ! Bonne lecture !

Writoberae 2020 jour 13 : un frisson dans la nuque
Writoberae 2020 jour 21 : le lipogramme
Writoberae 2020 jour 24 : pas de personnages humains
Writoberae 2020 jour 25 : un personnage avec des tocs
Writoberae 2020 jour 26 : utiliser la prosopopée
Writoberae 2020 jour 28 : un homme t’offre une pièce pour réaliser ton rêve, mais…

Writoberae 2020 jour 13 : un frisson dans la nuque

J’avais envie de vous parler un peu en détails de la micro nouvelle que j’ai écrite pour le thème que j’ai proposé pour le writoberae, Avant toute chose, voici mon histoire :

Je ne savais pas du tout ce que j’allais écrire lorsque j’ai proposé le thème mi-septembre, et je ne me suis donc mise à l’écriture que le jour J. Avec « un frisson dans la nuque », les idées de l’horreur et du froid me sont venues assez rapidement. Et finalement, j’ai décidé de mêler les deux : une scène d’horreur avec une météo peu clémente. Il fallait que ça soit court, parce que c’est publié sur Instagram. Il faut donc que ça soit immédiat.

Du coup j’ai tenté d’aller au plus direct, même si parfois j’aurais bien développé un peu plus. Mais c’est bien, ça m’a permis d’aller à l’essentiel, c’était un bon exercice. J’ai essayé de faire passer quelques émotions, entre le froid qui règne dans la scène, et le flou de ce qui s’y passe. Tout en voulant faire un peu frissonner la personne lisant le texte. J’espère que j’ai réussi !

Étant donné que c’est mon thème, j’avais aussi envie de vous partager les participations d’autres autrices et auteurs sur le sujet. À ce jour il y en a eu 3 :

  • Maritzaj_autrice propose un texte intéressant, qui vous plonge directement dans l’histoire, car elle parle de VOUS ;
  • Meatitus_ecriture livre une histoire douce et belle, à découvrir !
  • Paracelsia nous plonge dans le passé, autour d’une table de « Oui-ja ».

Writoberae 2020 jour 21 : le lipogramme

Vous connaissez probablement Georges Perec, cet écrivain qui a écrit un roman en lipogramme : « la disparition ». Le lipogramme consiste à écrire un texte sans utiliser une (ou plusieurs) lettres de l’alphabet. Georges Perec a ainsi écrit tout son roman sans utiliser une fois la lettre e.

C’est le défi proposé par Ophélie Richert pour la 21ème journée de ce writoberae 2020. La lettre choisie est également le e. Et que c’est difficile d’écrire sans cette lettre qui se glisse dans bon nombre de mots en français ! J’ai malgré tout réussi à produire un petit texte. Le résultat est simple et court, mais je suis contente d’avoir pu aller jusqu’au bout. Découvrez mon histoire !

Writoberae 2020 jour 24 : pas de personnages humains

La consigne du 24ème jour, donnée par meidelev était celle-ci : pas de personnages humains. Une règle qui permet de partir dans plusieurs directions !

Writoberae 2020 jour 25 : un personnage avec des tocs

La consigne du 25ème jour du writoberae 2020 était donnée par Léa Celik Jaspey. Il fallait intégrer un personnage avec des tocs. Je n’ai pas trouvé le sujet si simple que ça, j’espère avoir tout de même réussi !

Writoberae jour 26 : utiliser la prosopopée

Pour le 26ème jour du writoberae, Anthony Lamacchia proposait d’utiliser la prosopopée pour écrire un texte. La prosopopée consiste à faire parler des choses ou des êtres qui ne parlent normalement pas (notre langage du moins). Ce peut-être des plantes, des bâtiments, un objet voire même un mort.

Pour ma part, j’avais envie de faire parler un être qui partage ma vie depuis un peu plus de 2 ans. Je vous laisse le découvrir juste en-dessous !

Writoberae 2020 jour 28 : un homme t’offre une pièce pour réaliser ton rêve, mais…

La consigne du 28ème jour du Writoberae, proposée par Christelle Muller, m’a beaucoup plu et inspirée. La voici en détails : un homme t’offre une pièce pour réaliser ton rêve, mais disparaît avant de t’indiquer le prix à payer pour utiliser la pièce magique.

L’inspiration m’est venue immédiatement. J’ai écrit sous forme de micro-nouvelle, format Instagram oblige, mais je pense la développer un peu plus pour en faire une nouvelle plus longue.

Cette sixième micro-nouvelle clôt ma participation pour ce writoberae 2020. J’ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans les thèmes. C’était plaisant, et j’ai pu découvrir de nouvelles autrices et de nouveaux auteurs grâce à ça. Abby de Portail Autoédition a fait un super boulot pour mettre tout ça en place, et je l’en remercie vivement. J’espère aussi que mes nouvelles vont aura plu et que vous aurez passé un bon moment en les lisant !

À l’année prochaine pour un futur writoberae ?

6 Commentaires

  1. Anastasia

    J’ai bien lu cet essai… Il est très bien. J’en ai eu des frissons et pas que de froid… Brrrr.
    Bravo.

    Réponse
    • Leni

      Merci Anastasia ! Contente que ça vous ait plu (et fait frissonner hé, hé)

      Réponse
    • René

      J’ai adoré le dernier texte, celui de la pièce. Très bien écrit et très intéressant. J’aurais aimé qu’il soit plus long. Je suis fan

      Réponse
      • Leni

        Merci René !

        Réponse
  2. Marie

    Il y a un véritable suspens! Cette pièce m’intrigue, donc j’attends la suite…

    Réponse
    • Leni

      Merci, ça me fait plaisir ! Je pense que tu parles de la dernière nouvelle ? Je la développerais un peu plus ! 🙂

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mon intention pour 2021 - Leni Orso - […] 2020 : j’ai publié un livre, j’ai publié quelques nouvelles sur mon compte Instagram lors du Writoberae, j’ai continué à…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.